Le blog : Analyse de l'application de texte Mellel

Le blog : Analyse de l'application de texte Mellel

Une application pour les rédacteurs

L’application Mellel (https://www.mellel.com) est développée depuis 2002 et est proposée actuellement en version 4.2. Mellel est disponible sur macOS et iOS. Cette application a pour cible les rédacteurs de documents longs et bien structurés. Si vous devez rédiger un mémoire, un rapport, voire une thèse, Mellel peut-être une solution pertinente. La dernière version 4 ajoute des fonctionnalités destinées aux rédacteurs de roman et de script.

Une mise en forme classique, mais peu ergonomique

En ce qui concerne la mise en forme des caractères et des paragraphes, nous avons les fonctionnalités classiques que nous pouvons attendre de tout traitement de texte. Pour les paragraphes, nous ne pouvons pas, étonnamment, appliquer des bordures. L’ergonomie des palettes de mise en forme, qui sont toujours flottantes, date des temps anciens et leur utilisation est, pour moi, peu ergonomique.

Les tableaux et le multilinguisme, deux points forts

Un point fort de Mellel est la gestion des tableaux. L’insertion, l’utilisation et la mise en forme des tableaux sont très complètes et très bien élaborées. C’est vraiment un plus très appréciable. Un autre point fort est la prise en compte du multilinguisme. Vous pouvez gérer dans un même document, dans un même paragraphe, plusieurs langues différentes, avec des systèmes d’écriture différents. Vous pouvez utiliser de l’arabe, du cyrillique, du grec, du coréen…

Une utilisation des styles très performante

Du fait que Mellel est destiné aux rédacteurs de longs documents bien structurés, il nous offre une gestion des styles élaborée. Nous avons à notre disposition des styles pour les caractères, les paragraphes, les listes. Mais aussi des styles d’articles (qui correspondent à des sections au sein d’une page) et des styles de pages (pour mémoriser des mises en page différentes au sein du même document). Ce sont des styles vraiment très utiles et très pratiques que nous propose Mellel. Vous pourrez créer des styles pour les remarques, les index et les tableaux. Pour les utiliser des styles dans de nouveaux documents, nous avons la possibilité de les enregistrer dans des feuilles de style. C’est très pratique. Enfin, Mellel propose la fonctionnalité de recherche et de remplacement des styles. À nouveau, c’est très pratique.

Une bonne gestion des longs documents

Pour la gestion des longs documents, Mellel permet bien sûr de créer une table des matières. Mais hélas nous ne pouvons créer qu’une seule TDM par document. Cela peut être très limitant pour les gros ouvrages qui doivent proposer aux lecteurs une TDM pour les titres de l’ouvrage, mais aussi éventuellement, une TDM pour les tableaux, pour les figures, pour les photos…

Erratum (18/09/2019) : en fait Mellel permet de concevoir plusieurs TDM, mais elles ne s'insèrent que toutes ensemble. Nous ne pouvons pas insérer une première TDM à un endroit et une deuxième à un autre endroit. C'est une limite qu'il faut accepter.

Par contre nous avons à notre disposition la création de plusieurs index. C’est un bon point. Mellel nous propose une fonctionnalité très intéressante avec la gestion de variables de document. Si dans votre document, vous avez une donnée qui n’est pas encore validée, vous pouvez l’ajouter dans une variable. Ensuite, si cette donnée vient à changer, il suffira, en une seule manipulation, de modifier la variable pour que la valeur soit mise à jour dans l’ensemble du document. Nous pouvons utiliser les classiques notes de bas de page et les peut-être moins classiques notes de fin de document. Les références croisées font partie de la boîte à outils de la gestion des longs documents. Enfin, nous pouvons gérer les références bibliographiques avec l’application Bookends (https://www.sonnysoftware.com) dont les entrées s’insèrent très facilement dans les documents, grâce à une intégration à Mellel très bien faite.

Un suivi du document efficace

Nous avons bien sûr à notre disposition une gestion des commentaires multi-utilisateurs. Avec la possibilité de visualiser les modifications apportées par chaque auteur. Et Mellel nous propose un versionning des documents.

De nombreux formats d’exportation et d’importation

Mellel permet d’utiliser de nombreux formats pour l’exportation : TXT, RTF, Word, OPML et PDF ; ainsi que pour l’importation : TXT, RTF, .DOC et .DOCX, OPML.

Différents modèles de document

Nous avons à notre disposition des modèles de document pour des usages variés : documents classiques et scientifiques ; pour des livres, romans et scénarios.

Une synthèse

Mellel est une très bonne application pour les rédacteurs de longs documents, bien structurés et potentiellement multilingues. C’est une solution adaptée pour les personnes devant rédiger, composer et mettre en forme leur document. La gestion des styles, de la TDM et des index est très efficace et l’intégration des références bibliographiques est excellente. Mais pour moi, il y a quand même des manques importants. Le fait de ne pouvoir créer qu’une seule TDM est une limite importante. Pour les gros ouvrages, il manque une gestion de projet qui inclut plusieurs documents. Comme ce que nous pouvons avoir dans Scrivener ou Storyist par exemple. Mais cela obligerait Mellel à revoir toute sa structure de gestion des documents. Je suis assez perplexe en ce qui concerne les nouvelles fonctionnalités dédiées aux romanciers. Ces fonctions sont très peu abouties et réellement fonctionnelles. Ce n’est peut-être que le début de nouvelles fonctionnalités qui viendront enrichir les prochaines versions de l’application.


La copie d'écran provient du site de Mellel.

Posted on